Mélaminé ou aggloméré : quel matériau choisir pour votre projet de bricolage ?

Pour la réalisation de vos projets de bricolage, il est indispensable de choisir le matériau adéquat et disposant des caractéristiques qui répondent réellement à vos attentes. En effet, il existe une vaste diversité de matériaux, dont le mélaminé et l’aggloméré. Chacun d’eux possède des avantages, mais aussi des inconvénients qu’il faudrait prendre en compte pour bien choisir celui qui est plus adapté à votre projet de bricolage. Alors, comment choisir entre mélaminé ou aggloméré ? Ce guide vous aidera à mieux orienter votre choix.

Le mélaminé

Si vous envisagez d’utiliser le mélaminé pour vos différents projets de bricolage, voici ce que vous devez savoir sur ce matériau avant de le choisir.

Définition

Le mélaminé est un matériau fait à partir de feuilles décoratives imprégnées de résines aminoplastes. Lesdites feuilles sont disposées sur au moins l’une des faces du panneau support. Le mélaminé est très utilisé pour la construction des meubles, les caissons et les tablettes de placard, de garde-robe. Il a l’avantage d’être solide et rigide.

Pour faciliter la découpe du mélaminé pendant vos projets de bricolage, vous pouvez faire appel à Lanselle Découpe

Notre entreprise est spécialisée dans la découpe sur mesure de toutes sortes de matériaux tels que le bois, le contreplaqué, le verre, le métal… Notre équipe réalise une infinité de découpes numériques en vous laissant le choix des formes et des finitions.

Procédé de fabrication

Encore appelé panneau surfacé mélaminé, ce matériau est dérivé du bois. Le mélaminé possède un support qui peut être du MDF (Medium Density Fibreboard) ou un panneau de particules (aggloméré). Pour fabriquer le mélaminé, le panneau support est recouvert d’une feuille de papier décorative, puis enduite de résine thermocollante communément appelée formaldéhyde de mélaminé.

Le collage des feuilles se fait à chaud et sous pression, donc sans utilisation de substance collante. Ce matériau n’est pas à confondre avec du stratifié, car le mélaminé est plus fragile.

Les avantages

Le mélaminé présente de nombreux atouts lorsqu’il s’agit de bricoler, les connaître vous permettra de choisir entre mélaminé ou aggloméré.

Déclinaison de couleur

Le mélaminé existe en plusieurs coloris. En effet, les surfaces sont disponibles en différents aspects et finitions. Ainsi, en optant pour du mélaminé, vous avez le choix entre le mat, le satiné, le brillant, le givré… vous avez aussi le choix entre l’aspect lisse et le structuré bois.

Déclinaison d’épaisseurs

Un autre atout du mélaminé est qu’il est disponible en différents formats et épaisseurs. On retrouve plus communément le format 2070 x 2800 dans les épaisseurs 8 et 19 mm. Par ailleurs, il existe d’autres épaisseurs variant entre 16 et 30 mm accessibles sous conditions

Découpe/mise en œuvre/Installation

Pour la découpe sur mesure du mélaminé et sans éclat, vous pouvez utiliser une scie circulaire plongeante ou encore une lame de scie à denture fine bien aiguisée. Pour ce qui est de l’installation, les mélaminés sont faciles à mettre en place dans un espace intérieur. Ils s’adaptent agréablement à la décoration, qu’ils soient installés en recouvrement de mur ou de mobilier.

Création de formes

Outre ces nombreux atouts, le mélaminé peut également être personnalisé pour correspondre au mieux au type d’utilisation que vous souhaitez en faire. En effet, vous pouvez choisir la forme de vos panneaux en bois mélaminés et les utiliser pour construire une porte de placard, des étagères, une plinthe, des cloisons, un meuble de salle de bain, un parement ou encore un coffrage. Tout dépend du projet que vous voulez réaliser.

Les pièces et usages à privilégier

Le panneau mélaminé est surtout dédié à l’ameublement, mais il peut aussi servir en agencement et aménagement intérieur. Autrement dit, vous pouvez l’utiliser pour réaliser des menuiseries intérieures (armoire, encadrement intérieur pour fenêtre de toit…). Outre ces usages, le mélaminé est utilisé en cuisine pour la crédence, les placards à fixer au mur ou la façade. Ce matériau se retrouve aussi dans les tables relevables extensibles et les tables consoles en raison de leur légèreté.

L’entretien

Le mélaminé est non seulement solide et durable, mais il est également facile à entretenir. Pour ce faire, vous n’aurez pas besoin d’utiliser beaucoup d’ustensiles. Vous pouvez débarrasser la saleté à l’aide d’un chiffon doux, d’un tissu en microfibre ou d’une éponge. Toutefois, les outils abrasifs ou décapants sont impérativement à éviter.

L’empreinte carbone

Si vous devez choisir entre mélaminé ou aggloméré, sachez que les panneaux à base de bois comme le mélaminé ont un faible impact sur l’environnement. En mesurant l’empreinte carbone desdits panneaux lors d’une étude d’impact environnemental, l’Union des Industries de Panneaux de Process a découvert que chaque surface de panneau posé compense entre 411 et 600 kg eq de CO2. Cela signifie que chaque mètre cube posé compense l’équivalent de la pollution carbone d’une voiture de tourisme ayant parcouru 2 000 kilomètres en France.

Les normes

Parmi les normes encadrant l’utilisation et la définition des caractéristiques des panneaux à base de bois, vous avez entre autres la norme EN 14 322. Cette norme européenne donne les spécifications sur les méthodes d’essais ayant pour but de déterminer les caractéristiques des mélaminés destinés à des usages intérieurs.

Les fabricants

Il existe sur le marché plusieurs références en matière de fabrication des surfaces mélaminées. Vous retrouvez notamment UNILIN, PFLEIDERER ou encore EGGER. 

L’aggloméré

Outre le mélaminé, l’aggloméré est aussi un matériau très apprécié du public. Selon le type de projet que vous souhaitez réaliser, il peut certainement répondre à vos attentes en matière de bricolage.

Définition

À l’instar du mélaminé, l’aggloméré désigne aussi un matériau de construction qui peut être composé uniquement de bois ou d’un mélange de matières (déchets végétaux, sable, paille…). L’aggloméré de bois contient essentiellement des particules ou des copeaux de bois qui sont collés ensemble par un liant.

Procédé de fabrication

Pour obtenir de l’aggloméré de bois, les fabricants assemblent deux différents composants, à savoir : les matériaux inertes et du liant. Comme matériaux inertes, vous avez entre autres la sciure et les fins copeaux de bois. Parmi les liants les plus utilisés, vous avez la chaux, les résines, le plâtre, le goudron, le bitume… Le procédé de fabrication consiste à entasser les matériaux inertes et le liant dans un moule, puis à les compresser sous haute pression.

À la fin du procédé, on obtient un mélange compact et sec (plaques ou planches de bois). Ces planches peuvent être utilisées à l’état brut ou recouvertes d’un revêtement de mélamine. En outre, en fonction de la position des particules, du nombre et de la dimension des couches, il existe plusieurs catégories de panneaux de bois agglomérés.

Les avantages

Vous hésitez entre mélaminé ou aggloméré pour vos travaux ? L’aggloméré revêtu présente de nombreux avantages pour les bricoleurs, ce qui explique leur usage fréquent lors des travaux dans le logement.

Découpe/mise en œuvre/installation

Les agglomérés bois sont faciles à découper et vous pourrez utiliser une scie sauteuse ou une scie circulaire sur table. Toutefois, il est conseillé de faire appel à un expert comme Lanselle Découpe pour un travail professionnel et rapide.

Concernant l’installation des panneaux, vous pouvez utiliser des clous ou des vis. Cependant, vous devez veiller à ce que l’épaisseur des clous ne dépasse pas 30 mm et à ce que celle des vis n’excède pas 25 mm. Un autre avantage des agglomérés, c’est qu’ils peuvent être laminés, peints ou tapissés.

Les inconvénients

Les agglomérés ont un aspect peu attrayant. En effet, sans revêtement de mélamine, la surface des panneaux agglomérés est peu esthétique. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de choisir un placage chant (ou chant de bois) adapté à votre type de panneaux. Aussi, l’aggloméré est un peu plus difficile à travailler que le bois classique, car il est très résistant. De plus, il est plus lourd et moins résistant en milieu humide. L’autre inconvénient de l’aggloméré est sa composition en résine urée-formol. Les émanations de cette substance sont dangereuses pour la santé.

Les pièces et usages à privilégier

Les agglomérés transformés peuvent servir pour le revêtement des sols, des plafonds et des surfaces murales. Ils peuvent être également utilisés pour construire des mobiliers encastrés ou des objets à bricoler. En plus, l’aggloméré est adapté au coffrage à béton, ainsi qu’aux matériaux d’ossature des parquets ou des plinthes.

L’entretien

Voilà un point qui peut vous aider à choisir entre mélaminé ou aggloméré. Pour leur entretien, il faut noter que les panneaux agglomérés transformés ne doivent pas être mouillés, car ils sont poreux et s’humidifient rapidement. De ce fait, il est recommandé d’humidifier légèrement un chiffon à l’eau savonneuse ou à l’acétone, puis de le passer sur la surface de l’aggloméré. Toutefois, vous devez penser à aspirer régulièrement le liquide utilisé pour le nettoyage.

L’empreinte carbone

Les agglomérés contiennent des résines de formaldéhyde, dont les émanations affectent l’eau, la qualité de l’air et la santé humaine. Le formaldéhyde est un composé organique volatil qui contribue entre autres à l’augmentation des gaz à effets de serre et à la formation du mauvais ozone. Ainsi, l’empreinte carbone des panneaux agglomérés n’est pas neutre, car l’urée de formaldéhyde est un polluant. Il s’agit de l’un des critères qui peuvent vous permettre de faire votre choix entre le mélaminé ou l’aggloméré en matière de projet de bricolage.

Les normes

Plusieurs normes encadrent les agglomérés, dont les normes SFS-EN 312 et EN ISO 16000-2. La norme EN ISO 16000-2 concerne la stratégie d’échantillonnage du formaldéhyde alors que la SFS-EN 312 prescrit les exigences à respecter pour les panneaux de particules non revêtus, pressés à plat ou encore par cylindre.

Les fabricants

Il existe sur le marché plusieurs références en matière de fabrication des surfaces agglomérées. Vous retrouvez notamment UNILIN, PFLEIDERER ou encore EGGER. 

Conclusion

En somme, le choix du matériau adapté à votre projet de bricolage dépend de votre budget et des usages auquel le matériau est destiné. Par exemple, les agglomérés sont recommandés pour le revêtement du sol, les surfaces murales et les plafonds, alors que le mélaminé est plus adéquat pour l’ameublement et l’agencement intérieur. En prenant en compte les informations de ce guide, il vous revient alors de déterminer le matériau qui vous permettra d’obtenir le résultat escompté à la fin de votre projet.

Configurateur sur-mesure

Découpez vos panneaux selon vos mesures. Commandez en ligne. Recevez vos pièces à la maison sous 48h.

Lancer ma découpe
  • Fabrication 100 % Française

  • Parc machines à la pointe de la technologie

  • Accédez à des matériaux pro de qualité

  • Assistance téléphonique dédiée sur site de production

  • Solution transport adaptée à votre commande dans un délai de 15 jours

  • Paiement sécurisé 3D Secure V2